top of page
  • Photo du rédacteurEucaly

Ça parle de fleurs #6 - La renoncule : la rose Française 2.0



Cette semaine j’ai été à la rencontre de Thomas et à la découverte de ses serres de fleurs dans le Var (83). Depuis plusieurs générations cette famille produit principalement des anémones, des renoncules, des calas, des lisianthus et des pivoines. Des fleurs qui poussent en France avec beaucoup de soins et d’attention mais naturellement. En cette période hivernale c’est la renoncule qui est la reine du bal. Notre grande favorite est la renoncule Hanoi une fleur très romantique qui allie la pureté du blanc et beaucoup d’élégance avec sa touche de rose pâle.


Les renoncules se cultivent sous serre pour se protéger des intempéries majeures et éviter les fluctuations de température. Elles commencent à sortir de terre en novembre mais la véritable période de coupe c’est maintenant, en février - mars, quand toutes les fleurs donnent en même temps. C’est à ce moment qu’on en a pris plein la vue avec toutes ces couleurs et c’était un véritable régal.



Thomas cultive ses fleurs le plus naturellement possible, il n’utilise pas de pesticide ou d’insecticide pour laisser au maximum la nature faire son œuvre. D’ailleurs, les renoncules créent d’elles-même une première pétale de protection qui peut être piquée par les insectes durant sa vie, c’est pourquoi les fleuristes retirent cette première pétale pour dévoiler toute la beauté de la fleur. Les renoncules se ramassent au petit jour notamment parce qu’elles sont fermées à ce moment-là et le resteront jusqu’à leur mise en vase. Une renoncule en plein épanouissement dure plus de 12 jours en vase et peut facilement atteindre 15cm de diamètre pour un véritable effet wahou.



Des dizaines de couleurs et de nuances de renoncules existent et chaque année je découvre des nouveautés. Chez EUCALY on adore vous sélectionner des variétés qui sortent de l’ordinaire et cette semaine les petites nouvelles sont les Hydra, Ramlia ou encore Nohant. On est déjà fans du rendu en bouquet!




La filière de la fleur française a un bel avenir devant elle si tous les métiers se serrent les coudes. Il est primordial de se soutenir entre producteurs mais vous aussi en tant que fleuristes ou consommateurs vous avez un grand rôle à jouer, celui de comprendre le producteur, son métier et les aléas que la nature rencontre.


Apprendre que la nature est parfaitement imparfaite, que le climat change ou encore qu’être horticulteur est un métier de passion et non de profit. Partagez ces portraits de producteurs et alors vous serez un élément clé dans la prospérité de la fleur française.


À très vite,

Estelle - Responsable EUCALY






70 vues0 commentaire

Comments


bottom of page